Formation

La thérapie basée sur les processus psychologiques (« approche transdiagnostique ») : de la conceptualisation de cas clinique à l’intervention thérapeutique.

6 hrs en processus d'accréditation par l’OPQ

Lieux et dates

Montréal

7 octobre 2022 à 9h à 16h30

Niveau

Intermédiaire-Avancé

Voir la définition des niveaux

Description

Problématique :

Les problèmes psychologiques peuvent se comprendre sous l’angle des processus psychopathologiques qui les sous-tendent. En effet, les difficultés psychologiques se développent et se maintiennent via un ensemble de processus psychologiques en interaction. La plupart de ces processus sont communs à plusieurs troubles mentaux. Par exemple, les troubles anxieux et les troubles de l’humeur partagent des processus explicatifs communs comme la centration de l’attention sur la menace, la rumination mentale négative autocentrée, l’intolérance à l’incertitude ou encore l’évitement expérientiel. L’approche clinique basée sur les processus présentés dans cette formation commence par une conceptualisation de cas approfondie reposant sur la co-construction avec le patient de deux « modèles explicatifs » successifs. D’une part, la « modélisation holistique », qui met en évidence l’ensemble des problèmes (psychologiques et non psychologiques) du client et leurs interactions fonctionnelles. D’autre part, la « modélisation fonctionnelle, basée sur les processus », identifie les processus psychologiques spécifiques qui sont responsables du maintien de ce(s) problème(s), problème (s) identifié(s) et ciblé(s) à l’étape précédente de modélisation holistique. Ces processus psychologiques constituent l’objet central des interventions thérapeutiques. Après une rapide présentation des bases théoriques de l’approche processuelle (appelée communément « approche transdiagnostique »), nous présenterons des applications cliniques par le biais d’études de cas. Les différentes étapes et procédures de cette approche seront présentées de manière concrète par des démonstrations et jeux de rôle à partir de vignettes cliniques. Plusieurs outils cliniques provenant des trois vagues de la TCC seront également présentés.

Besoin :

Le diagnostic psychiatrique n’est pas suffisant, voire même pertinent, pour le traitement psychologique (Fairburn, Cooper & Shafran, 2003). En effet, l’approche catégorielle typique des classifications psychiatriques nosographiques (DSM, CIM) comporte de nombreuses limites pour la prise en charge proprement psychothérapeutique. Une approche psychologique, fonctionnelle et processuelle, couramment appelée « approche transdiagnostique » constitue une approche alternative, complémentaire de l’approche psychiatrique habituelle (Monestès & Baeyens, 2016). Cette approche clinique part du constat d’une grande variabilité/hétérogénéité au sein d’une même catégorie diagnostique, d’une comorbidité très fréquente chez les patients, de la présence d’étiologies multiples, de l’identification de facteurs explicatifs communs à plusieurs troubles mentaux (causes non spécifiques pour plusieurs troubles) et de l’existence d’un continuum entre les expériences normales et les difficultés psychologiques. Elle conteste l’accent mis trop exclusivement sur les explications neurobiologiques des difficultés psychologiques, au détriment de leur contexte relationnel et de leurs causes sociales (pauvreté, chômage, violence, …) et dénonce la pathologisation croissante d’expériences humaines normales comme le deuil, les préoccupations pour l’alimentation (« orthorexie »), l’anxiété pour les changements climatiques (éco-anxiété)… (Van der Linden, 2016, pp. 13-14). Dans une perspective transdiagnostique, il existe pour les enfants et les adultes des manuels thérapeutiques qui traitent des phénomènes psychologiques perturbés communs à plusieurs entités cliniques au moyen de modules spécifiques adaptés ciblant tel ou tel processus étiopathogénique (Ehrenreich-May & Chu, 2014; Fairburn, Cooper et Shafran, 2003; Norton & Roberge, 2017).

Clientèle

Psychologues cliniciens, psychothérapeutes, médecins, étudiants et doctorants.

Objectifs

  1. Distinguer approche psychiatrique catégorielle et approche psychologique fonctionnelle et processuelle (« approche transdiagnostique »). 
  2.  Comprendre les fondements de la modélisation par médiation psychologique et identifier les principaux processus psychologiques, individuels et interpersonnels, expliquant les problèmes psychologiques. 
  3. Réaliser une modélisation de cas holistique et une modélisation fonctionnelle basée sur les processus psychologiques. 
  4. Planifier des interventions thérapeutiques fondées sur la modélisation holistique et la modélisation fonctionnelle processuelle.

Méthodes Pédagogiques

Exposé.
Démonstration d’interventions.
Exercices pratiques d’application sur base de vignettes cliniques.
Lectures préalables.

Sujets de l'activité

  • Processus et méthodes d’évaluation 
  • Processus et méthodes d’intervention 
  • Développement humain et ses problématiques, la classification des troubles mentaux et la psychopathologie

Préalables

Avoir de bonnes bases théoriques en psychologie clinique et une pratique régulière en psychothérapie.

Si possible, avoir une connaissance minimale des principales méthodes cognitivo-comportementales (exposition, activation comportementale, restructuration cognitive, etc.).

Suivre en psychothérapie des personnes souffrant de troubles émotionnels.

Tarifs

Les prix sont par ville et affichés dans la colonne de droite

Limite de 30 participants

Obtenez 15% en vous inscrivant à 3 formations!

M’inscrire

Formateur

Date(s) de la formation :

Vendredi le 7 octobre 2022, de 9h à 16h30

Tarifs :

Pré-vente* : 215,00 $ + tx
Régulier : 235,00 $ + tx
Étudiant : 150,00 $ + tx

* Pré-vente jusqu'à deux semaines avant la formation

Participants :

30

Adresse :

*Les activités de formation continue reconnues par l’Ordre des psychologues (OPQ) sont souvent ouvertes à différents intervenants en santé mentale. L’IFTCC rappelle que la pratique de certaines activités (comme la psychothérapie et l’évaluation des troubles mentaux ou neuropsychologiques), est réservée à certains membres d’ordres professionnels. En suivant une activité de formation continue reconnue par l’OPQ, le participant doit s’assurer qu’il ne met pas en pratique des activités pour lesquelles il n’est pas habilité par la loi.