Formation

Intégrer la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) dans sa pratique cognitivo-comportementale

Formation accréditée OPQ - 12 hrs - RA02894-19

Lieux et dates

Québec

17 et 18 janvier 2020

Niveau

Débutant à intermédiaire

Voir la définition des niveaux

Description

Problématique :
La thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) est une approche cognitive et comportementale (TCC) de troisième vague qui est fort populaire et répandue. Elle s’avère particulièrement efficace pour des problématiques telles que les troubles anxieux, la dépression, les dépendances, la douleur chronique et l’abus de substances. Malgré l’intérêt pour l’ACT, il s’avère souvent ardu de faire la transition entre une approche plus traditionnelle de la TCC et l’ACT. De plus, l’ACT est souvent présentée comme une thérapie à l’antipode de la TCC et peu d’accent est mis sur les facteurs communs à ces approches.

Besoin :
Cette formation offre un cadre conceptuel qui permet l’intégration de la thérapie ACT à la TCC traditionnelle. Elle présente 10 stratégies utiles qui permettent d’utiliser la thérapie ACT en complémentarité à une approche cognitivo-comportementale plus conventionnelle. En bref, cette formation enseigne à surfer sur les trois vagues de thérapie cognitivo-comportementale.

Contenu:
  1. Introduction : facteurs communs en TCC et intégration (Mennin et al., 2013). 
  2. Cadre conceptuel permettant l’intégration de la thérapie ACT à la TCC (Ciarrochi et Bailey, 2016; Hallis et al. (2016).
    • Avoir une grille d’analyse efficace
    • Évaluer les processus de l’ACT (Monèstes et Baeyens, 2016). -Présentation d’un vidéo (jeu de rôle) et les participants évaluent un client en plus de proposer un plan d’intervention
    • Adopter une pratique expérientielle (Villatte et al., 2016).
    • Préconiser le contextualisme fonctionnel (Hayes et al., 2012)
    • Favoriser l’acceptation des émotions (Hayes et al., 2012) Exercice en sous-groupe et l’on expérimente quelques stratégies d’acceptation
    • Effectuer de la défusion cognitive (Blackledge et al., 2015)
    • Clarifier les valeurs Exercice en sous-groupe et l’on expérimente quelques stratégies d’acceptation
    • Promouvoir l’engagement dans l’action (Dionne, 2014)
    • Cultiver la pleine conscience (Germer et al., 2013).
    • Appliquer les méthodes au thérapeute (Hick et Bien, 2008). 
  3. Conclusion

Bien que la formation s'applique au traitement d'un ensemble des problématique (anxiété-dépresion), un livre de poche gratuit du livre Libérez-vous de la douleur par la méditation et l'ACT aux Éditions Payot & Rivages (Dionne, 2014).

Clientèle

Psychologues, psychothérapeutes, travailleurs sociaux, médecins, étudiants

Objectifs

  1. Offrir un cadre conceptuel qui permet l’intégration de la thérapie ACT à la thérapie cognitivo-comportementale plus conventionnelle
  2. Expérimenter plusieurs outils pratiques de la thérapie ACT
  3. Déterminer les contextes au sein desquelles prioriser une approche fondée sur l’acceptation sur le contrôle ou la réduction des symptômes.

Méthodes Pédagogiques

Exposé magistral, exercices expérientiels, vidéos, exercices en sous-groupe, lectures préalables.

Sujets de l'activité

Processus et méthodes d’intervention

Préalables

  • Avoir une maîtrise des principales méthodes cognitivo-comportementales (activation comportementale, restructuration cognitive, etc.). 
  • Détenir une base en thérapie comportementale et cognitive 
  • Avoir suivi quelques heures de formations à la TCC et effectué quelques lectures pertinentes

Tarifs

Les prix sont par ville et affichés dans la colonne de droite

Limite de 30 participants

Obtenez 10% en vous inscrivant à 3 formations!

M’inscrire

Formateur

Date(s) de la formation :

Vendredi le 17 janvier et samedi le 18 janvier 2020 (9h00 à 16h30)

Tarifs :

Pré-vente* : 395,00 $ + tx
Régulier : 440,00 $ + tx
Étudiant : 225,00 $ + tx

* Pré-vente jusqu'à deux semaines avant la formation

Participants :

30

Adresse :

*Les activités de formation continue reconnues par l’Ordre des psychologues (OPQ) sont souvent ouvertes à différents intervenants en santé mentale. L’IFTCC rappelle que la pratique de certaines activités (comme la psychothérapie et l’évaluation des troubles mentaux ou neuropsychologiques), est réservée à certains membres d’ordres professionnels. En suivant une activité de formation continue reconnue par l’OPQ, le participant doit s’assurer qu’il ne met pas en pratique des activités pour lesquelles il n’est pas habilité par la loi.