Formation

Neuropsychothérapie : Processus de reconsolidation thérapeutique de la mémoire via la thérapie de la cohérence

Formation accréditée OPQ - 12 hrs - RA03446-20

Lieux et dates

Webinaire

25 et 26 novembre 2020

Niveau

Intermédiaire à avancé

Voir la définition des niveaux

Description

*L’IFTCC s’engage à suivre les recommandations des autorités de santé publique afin d’atténuer l'évolution de la pandémie, d’assurer votre sécurité et votre confort. Toutefois, selon l’évolution de la situation liée à la COVID-19, il est possible que cette formation soit offerte en mode webinaire. Le cas échéant, vous serez avisé de ce changement dans les plus brefs délais.*

Cette formation est suivie d’un atelier pratique offert le lendemain par le duo Côté et Cousineau.

Problématique:
Certaines questions fondamentales ont accompagné l’histoire de la psychothérapie. Ainsi, deux enjeux font toujours l’objet de débat : doit-on apprendre à gérer et vivre avec des mémoires émotionnelles acquises antérieurement, ou peut-on arriver à les modifier — doit-on viser l’extinction ou la défusion / acceptation des symptômes, plutôt qu’en détecter la fonction adaptative et intervenir sur les enjeux auxquels ils sont liés stratégiquement (ou défensivement) ?

Besoin:
Une découverte récente en neurosciences, le processus de la reconsolidation de la mémoire, offre un nouveau paradigme ouvrant une porte à des réponses nouvelles et prometteuses à ces enjeux. La mémoire émotionnelle, longtemps considérée comme indélébile, connaîtrait des périodes de réouverture potentielle lorsqu’elle est réactivée dans un contexte où des conditions spécifiques sont réunies. En réalité, cette apparence de solidité inébranlable (vérité émotionnelle) est due au fait qu’elle est dans la majorité des cas reconsolidée dans un contexte apparenté. Mais nous savons maintenant qu’il est possible de tirer profit de la réactivation de la mémoire émotionnelle pour la modifier : l’ingrédient essentiel en est une expérience incongruente à ce qu’anticipe cet apprentissage émotionnel.

Lien vers le site de la Coherence Psychology Institute : www.coherencetherapy.org

Dre Sophie Côté et Dr Pierre Cousineau

Clientèle

Psychologues et psychothérapeutes

Objectifs

  1. Connaître les différentes étapes du processus de reconsolidation thérapeutique de la mémoire. 
  2. Appliquer ce processus en psychothérapie à l’aide de la thérapie de la cohérence. 
  3. Cultiver une attitude thérapeutique qui favorise la reconsolidation thérapeutique de la mémoire. 
  4. Expérimenter les premières étapes du processus de reconsolidation thérapeutique de la mémoire (découverte et intégration de la position pro-symptôme) telles que préconisées en thérapie de la cohérence.

Méthodes Pédagogiques

Présentation didactique – Exemples cliniques – Démonstrations cliniques – Exercices en sous-groupes.

Sujets de l'activité

  1. Processus et méthodes d’intervention
  2. Le lien entre la biologie et la psychothérapie incluant la psychopharmacologie

Préalables

Atelier intermédiaire à avancé : travailler déjà avec une approche psychothérapeutique.

Tarifs

Les prix sont par ville et affichés dans la colonne de droite

Limite de 30 participants

Obtenez 10% en vous inscrivant à 3 formations!

M’inscrire

Formateurs

  • Date et heure: Mercredi le 25 novembre et jeudi le 26 novembre 2020 (9h00 à 16h30)
  • Formation en format webinaire (synchrone)
  • Se déroule en direct
  • Utilise Zoom, une plateforme facile d’utilisation, interactive et utile sur le plan pédagogique
  • Offre un revisionnement de la formation pendant 30 jours via notre section des membres
  • Donne accès à la présentation power point et aux documents associés
  • Profitez du confort de votre bureau ou de la maison afin d’assister à cette rencontre
  • Vous recevrez dans les semaines précédant la formation toutes les informations nécessaires relatives à votre accès web pour vous brancher au Webinaire.
  • Vous devez disposer d'une connexion internet
  • *Les activités de formation continue reconnues par l’Ordre des psychologues (OPQ) sont souvent ouvertes à différents intervenants en santé mentale. L’IFTCC rappelle que la pratique de certaines activités (comme la psychothérapie et l’évaluation des troubles mentaux ou neuropsychologiques), est réservée à certains membres d’ordres professionnels. En suivant une activité de formation continue reconnue par l’OPQ, le participant doit s’assurer qu’il ne met pas en pratique des activités pour lesquelles il n’est pas habilité par la loi.