Formation

Comprendre l’automutilation : Stratégies d’intervention pour les thérapeutes et les proches

Formation accréditée OPQ - 6 hrs - RA02931-19

Lieux et dates

Montréal

18 octobre 2019

Québec

15 novembre 2019

Niveau

Intermédaire à avancé

Voir la définition des niveaux

Description

Descriptif :
L’automutilation est un phénomène de plus en plus répandu en Amérique du nord. En effet, le nombre de cas de jeunes qui s’automutilent ne cesse d’augmenter dans les dernières années (Joly, 2013). Selon plusieurs études, l’automutilation toucherait plus d’un jeune sur dix et plus spécifiquement les adolescentes (Ross & Heath, 2002). Depuis quelques années, plusieurs chercheurs se sont d’ailleurs penché sur les raisons expliquant cette nouvelle popularité (Arnett, 1995 ; Favazza, 1996 ; Nixon, Cloutier & Aggarwal, 2002). De plus, comme l’automutilation ne correspond pas à un trouble psychologique particulier, mais plutôt à un comportement pouvant se retrouver dans le répertoire symptomatologique de plusieurs problématiques psychologiques, elle peut prendre plusieurs formes, avoir plusieurs fonctions et se retrouver autant chez une population clinique que non clinique (Heath, Schaub, Holly & Nixon, 2008). Par conséquent, cette complexité oblige les intervenants à parfaire leur connaissances sur le sujet afin d’optimiser leurs interventions auprès de ces jeunes et de leurs proches.

Besoin:
L’automutilation, de par sa complexité et son hétérogénéité, nécessite donc des connaissances et des habiletés particulières afin d’intervenir efficacement. Étant donné la forte prévalence du phénomène depuis les dernières années et comme peu de formations spécifiques existent sur le sujet, plusieurs thérapeutes peuvent se sentir démunis devant cette problématique.

Ce livre L’automutilation chez l’adolescent et le jeune adulte aux éditions Midi-Trente sera en vente lors de la journée de formation.

Clientèle

Cette formation s’adresse essentiellement aux psychologues, psychothérapeutes et autres intervenants souhaitant parfaire leurs connaissances sur le phénomène de l’automutilation, intervenir efficacement auprès des jeunes entre 12 et 25 ans et auprès de leurs proches.

Objectifs

Au terme de cette formation, les participants seront mieux outillés pour comprendre la problématique de l’automutilation, intervenir auprès des jeunes entre 12 et 25 ans ainsi que leurs proches.
  • Définir les différents comportements automutilatoires.
  • Identifier les déclencheurs et facteurs de risque au développement des comportements automutilatoires.
  • Expliquer les stratégies de prévention et d’intervention auprès des jeunes.
  • Expliquer les stratégies de prévention pour les proches.

Méthodes Pédagogiques

L’exposé théorique sera la stratégie privilégiée tout au long de la formation. Des présentations d’études de cas et des petits ateliers de résolution de problèmes viendront agrémenter la présentation.

Préalables

Une formation de base en thérapie cognitive-comportementale est nécessaire pour s’inscrire à cette activité.

Tarifs

Les prix sont par ville et affichés dans la colonne de droite

Limite de 30 participants

Obtenez 10% en vous inscrivant à 3 formations!

M’inscrire

Formatrice

Date(s) de la formation :

Vendredi le 18 octobre 2019 (9h00 à 16h30)

Tarifs :

Pré-vente* : 210,00 $ + tx
Régulier : 235,00 $ + tx
Étudiant : 125,00 $ + tx

* Pré-vente jusqu'à deux semaines avant la formation

Participants :

30

Adresse :

Date(s) de la formation :

Vendredi le 15 novembre 2019 (9h00 à 16h30)

Tarifs :

Pré-vente* : 210,00 $ + tx
Régulier : 235,00 $ + tx
Étudiant : 125,00 $ + tx

* Pré-vente jusqu'à deux semaines avant la formation

Participants :

30

Adresse :

  • Hôtel Classique
  • 2815, Boul.Laurier
  • Québec (Ste-Foy), Québec
  • G1V 4H3
  • Téléphone : 1-800-463-1885
  • Site Internet : www.hotelclassique.com/fr/

*Les activités de formation continue reconnues par l’Ordre des psychologues (OPQ) sont souvent ouvertes à différents intervenants en santé mentale. L’IFTCC rappelle que la pratique de certaines activités (comme la psychothérapie et l’évaluation des troubles mentaux ou neuropsychologiques), est réservée à certains membres d’ordres professionnels. En suivant une activité de formation continue reconnue par l’OPQ, le participant doit s’assurer qu’il ne met pas en pratique des activités pour lesquelles il n’est pas habilité par la loi.