Formation

La psychothérapie des personnes suicidaires

Formation accréditée OPQ - 6,5 hrs - RA03839-21

Lieux et dates

Webinaire

8 octobre 2021

Description

Problématique

Une psychothérapie est souvent essentielle pour permettre à une personne suicidaire de désamorcer plus à fond les éléments cliniques plus incrustés dans l'ensemble de son parcours de vie, afin de mieux prévenir d'éventuelles récidives de comportements suicidaires. De plus, lorsqu'une personne déjà suivie en psychothérapie présente une augmentation des manifestations suicidaires plus visibles à court terme, il importe que l'intervention dite de crise souvent préconisée s'intègre à l'ensemble de la démarche psychothérapeutique, afin de ne pas en désamorcer les bienfaits, et parce que les manifestations suicidaires plus évidentes par périodes concernent en fait l’ensemble de la personne.

Besoin

Les psychothérapeutes ont besoin d'apprendre et de développer davantage et de manière plus intégrée certaines attitudes et techniques pour intervenir avec plus d'efficacité et d'assurance auprès des personnes suicidaires, en tenant compte davantage d’éléments cliniques présents plus subtilement ou à plus long terme, comme certains troubles mentaux particulièrement liés à la problématique. Les psychothérapeutes ont besoin de pouvoir intégrer des outils de travail, comme des abrégés ou des grilles d'intervention, sans qu'on les oblige à une application rigide et déshumanisée de l'outil. Ils ont plutôt besoin qu’on leur fournisse les balises pour également mettre à profit leur savoir être, pour développer aussi leurs compétences propres et leur autonomie afin d’améliorer leurs interventions, tout en développant leur capacité à opérationnaliser concrètement des connaissances indispensables.

Clientèle

Psychologues, étudiants avancés et autres psychothérapeutes éprouvant le besoin de bonifier leurs techniques et outils d’intervention, tout en développant leurs connaissances, leur savoir être et leur assurance face à la problématique. Il est à noter que les expériences de travail du formateur concernent les clientèles âgées de 14 ans et plus. Il intervient dans, ou est consulté par, divers milieux (communautaires, hospitaliers, CLSC, écoles, cabinet professionnel, services gouvernementaux, etc.).

Objectifs

  1. Clarifier et assumer ses valeurs et dispositions personnelles face à la problématique du suicide; 
  2. S’assurer que l'intervention dite de crise soit bien intégrée à l’ensemble, de telle façon qu'elle ne désamorce pas les processus en cours dans la psychothérapie;
  3. Améliorer la qualité de sa présence et de la relation de confiance avec la personne suicidaire, tout en développant les modes d’intervention permettant de désamorcer plus à fond les éléments cliniques contribuant aux tendances suicidaires;
  4. Recadrer les instants ambigus, les points charnières du processus suicidaire et utiliser de façon proactive les facteurs de protection, les forces de la personne, et à certaines conditions le réseau, les ressources du milieu, leviers d’intervention et de changement.

Méthodes Pédagogiques

La formation se déroulera par téléconférence, notamment en raison de la pandémie actuelle. Puisque les participants pourront poser des questions et partager certaines préoccupations ou expériences propres, des balises déontologiques (confidentialité et consentement) seront alors précisées, concernant les confidences. Des exemples cliniques seront donnés par le formateur en guise d’illustration et de concrétisation de ses propos. Ces illustrations cliniques seront discutées. Cette formation s’oriente sur l’expérience concrète, en s’alimentant également de la recherche scientifique en matière de prévention du suicide et de santé mentale. Il s’agit d’offrir aux participants à la fois une meilleure compréhension des processus constituant et alimentant les tendances suicidaires d’une personne, et à la fois des moyens pratiques d’intervenir auprès d’eux. Cependant, cette formation met aussi beaucoup l’accent sur les attitudes que le psychologue doit développer, le savoir être, ainsi que la manière d’aborder la problématique, et non uniquement sur les questions plus techniques. L’approche principale utilisée pour cette formation est l’approche humaniste-existentielle. Des éléments de l’approche systémique-interactionnelle-communautaire seront également utilisés. Le formateur portera une attention particulière au fait que les participants seront surtout d’approche cognitive-comportementale, afin que le tout soit intégrable et vraiment profitable.

Préalables

Considérant les objectifs qui précèdent, cette formation s’adresse aux psychologues, autres professionnels de la santé mentale psychothérapeutes, ou étudiants avancés en psychologie. Il est préférable d'avoir acquis, au préalable, des notions de base de la prévention du suicide. Le participant devrait préférablement suivre des clients en psychothérapie.

Tarifs

Les prix sont par ville et affichés dans la colonne de droite

Les places sont limitées

Obtenez 10% en vous inscrivant à 3 formations!

M’inscrire

Formateur

  • Date et heure: Vendredi le 8 octobre 2021 (9h00 à 16h30)
  • Formation en format webinaire (synchrone ou en direct)
  • Utilise Zoom, une plateforme facile d’utilisation, interactive et utile sur le plan pédagogique
  • Offre un revisionnement de la formation pendant 30 jours via notre section des membres
  • Donne accès à la présentation power point et aux documents associés
  • Profitez du confort de votre bureau ou de la maison afin d’assister à cette rencontre
  • Vous recevrez dans les semaines précédant la formation toutes les informations nécessaires relatives à votre accès web pour vous brancher au Webinaire.
  • Vous devez disposer d'une connexion internet
  • *Les activités de formation continue reconnues par l’Ordre des psychologues (OPQ) sont souvent ouvertes à différents intervenants en santé mentale. L’IFTCC rappelle que la pratique de certaines activités (comme la psychothérapie et l’évaluation des troubles mentaux ou neuropsychologiques), est réservée à certains membres d’ordres professionnels. En suivant une activité de formation continue reconnue par l’OPQ, le participant doit s’assurer qu’il ne met pas en pratique des activités pour lesquelles il n’est pas habilité par la loi.