Formation

Apprivoiser la douleur chronique avec l’ACT : Guide de pratique en 10 modules

6 hrs en processus d'accréditation par l’OPQ

Lieux et dates

Lyon, France

3 mars 2023

Niveau

Intermédiaire et avancé

Voir la définition des niveaux

Description

Problématique

La douleur chronique est une problématique clinique fréquente et un enjeu de santé publique majeur.

La thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT, Acceptance and Commitment Therapy; Hayes, Strosahl, et Wilson, 2012) propose des stratégies thérapeutiques originales et efficaces pour améliorer la qualité de vie des gens souffrant de cette problématique. L’objectif de l’ACT n’est pas de modifier les symptômes, mais de faire évoluer le rapport du patient à leur égard, de la lutte vers l’acceptation active de la douleur, et l’engagement dans des activités en cohérence avec ses valeurs personnelles et sa qualité de vie.

L’ACT est une approche probante dans l’intervention auprès de personnes souffrant de douleur chronique selon l’Association américaine de psychologie.

Besoin

La douleur chronique pose plusieurs défis cliniques et personnels pour le clinicien. Cette formation vise à enseigner au clinicien à appliquer le Guide de pratique en 10 modules de Dionne et Veillette (2021) basée sur l’ACT. Ce guide de pratique pour la douleur chronique est novateur à plusieurs égards :

  • il est basée sur le modèle de la flexibilité psychologique, un modèle unificateur en TCC dans la compréhension de la douleur chronique.
  • il offre un algorithme d’intervention à la fois souple et systématique qui s’adapte bien à un contexte d’intervention de court à moyen terme.
  • il permet d’intégrer des méthodes de pleine conscience et d’autocompassion aux interventions ACT.
  • il propose des lignes directrices afin d’intégrer des interventions de bibliothérapie (Dionne, 2014) pour bonifier l’efficacité thérapeutique.


Clientèle

Cette formation s’adresse aux professionnels de la santé qui œuvrent dans les centres de traitement de la douleur ou en pratique privée. Il vise tout particulièrement les psychologues, psychothérapeutes, psychiatres et médecins qui effectuent de la psychothérapie. Cette formation peut aussi s’avérer utile pour tout autre professionnel de la santé mentale qui travaille auprès de personnes souffrant de douleur chronique, comme les infirmières, travailleurs sociaux, physiothérapeutes, kinésiologues, pharmaciens, ergothérapeutes. Ceux-ci devront toutefois adapter leurs interventions selon le champ de pratique.

Objectifs

À la fin de la formation, le participant sera à même :

  1. d’évaluer et de comprendre la douleur chronique selon le modèle de la flexibilité psychologique;
  2. d’apprendre à utiliser un guide de pratique en 10 modules basé sur l’ACT;
  3. de disposer de plusieurs méthodes probantes utilisées en thérapie ACT;
  4. d’intégrer les méthodes de pleine conscience et d’autocompassion aux interventions ACT.

Méthodes Pédagogiques

Exposé magistral, exercices expérientiels, vidéos, exercices en sous-groupe, lectures préalables.

Sujets de l'activité

  • Processus et méthodes d’évaluation
  • Processus et méthodes d’intervention
  • Techniques reconnues scientifiquement pour l’exercice de la psychothérapie

Préalables

Tarifs

Les prix sont par ville et affichés dans la colonne de droite

Les places sont limitées

Obtenez 15% en vous inscrivant à 3 formations!

M’inscrire

Formateur

Date(s) de la formation :

Le vendredi 3 mars 2023 à 9h à 16h30
Heure du déjeuner (libre) entre 12h et 13h30

Le coût de la formation est en dollar canadien lors de la transaction sur Paypal.

275 $/CAN équivaut à environ 200 Euros
Le tarif étudiant.e.s équivaut de 195 $/CAN équivaut à environ 140 euros

Cliquez sur le lien pour obtenir les taux de conversion

Tarifs :

Pré-vente* : 275,00 $ + tx
Régulier : 275,00 $ + tx
Étudiant : 195,00 $ + tx

* Pré-vente jusqu'à deux semaines avant la formation

Participants :

22

Adresse :

*Les activités de formation continue reconnues par l’Ordre des psychologues (OPQ) sont souvent ouvertes à différents intervenants en santé mentale. L’IFTCC rappelle que la pratique de certaines activités (comme la psychothérapie et l’évaluation des troubles mentaux ou neuropsychologiques), est réservée à certains membres d’ordres professionnels. En suivant une activité de formation continue reconnue par l’OPQ, le participant doit s’assurer qu’il ne met pas en pratique des activités pour lesquelles il n’est pas habilité par la loi.